Des contraventions à partir du 1er Juillet

A partir du 1er Juillet 2017 à Paris et Grenoble, des amendes de 68 € sanctionneront en effet les utilisateurs de véhicules qui n’auront pas fait la démarche pour obtenir leur précieuse pastille Crit’Air anti-pollution. Cette mesure sera également appliquée un peu plus tard dans la métropole lilloise.

La verbalisation des conducteurs sans vignette Crit’Air et circulant en Zone à Circulation Restreinte (ZCR) sera donc effective à partir de cet été, officialisant un peu plus la volonté du gouvernement de renforcer cette mesure. Jusqu’à maintenant, le fait de ne pas avoir commandé de certificats n’entraînait pas de sanctions. C’est désormais du passé à Paris et Grenoble. La mise en place de l’amende devrait arriver courant septembre à Lille.

L’amende est donc de 68 €, et peut être soit minorée à 45 € soit majorée à 180 € selon les circonstances. Elle concernera tous les conducteurs souhaitant circuler dans les différentes zones à circulation restreinte (ZCR) et bien sûr seulement si ceux-ci n’ont pas la fameuse vignette sur le pare-brise.

Pour rappel, ce dispositif, et donc la contravention à venir s’appliquera à Paris et Grenoble. Cela sera également appliqué à Lille a priori courant septembre. En effet, une étude lancée en février et toujours en attente de verdict, menée par la Métropole Européenne de Lille devrait définir les contours du dispositif dans le Nord.

Qu’est-ce qui a changé ?

Pour réguler la circulation routière les jours de grande pollution, des dispositions de circulation alternée ont vu le jour depuis quelques années. Pendant de tels pics de pollution, seuls les véhicules aux plaques ont un numéro pair ou impair, selon le jour de la semaine, peuvent circuler.

Or depuis janvier, ces règles ont changé. La capitale est devenue une zone à circulation restreinte (ZCR). Les autorités s’appuient maintenant sur les pastilles CritAir pour décider des politiques de circulation lors des épisodes de pollution. En fonction de la toxicité de l’air ambiant, les véhicules les plus polluants (diesel et véhicules anciens par exemple) peuvent se retrouver interdits de circuler. Ces dispositions pourront également entraîner des priorités au stationnement, pour les véhicules les moins polluants notamment.

Les vignettes Crit’Air sont réparties en 6 catégories, en fonction de leur « niveau » de pollution. Ces pastilles, qu’on reconnaît à leur forme ronde et au numéro inscrit en blanc qui correspond au niveau de pollution du véhicule, seront donc obligatoire. Le fait de ne pas avoir de pastille Crit’Air dans une Zone à Circulation Restreinte, ou encore le fait de rouler avec un véhicule non autorisé ce jour-là, pourront donc maintenant entraîner une contravention de 68 €.

Prenons un exemple : le lundi 23 janvier 2017, du fait de la pollution aux particules fines, il n’y avait que les véhicules des catégories 1 à 4 qui pouvaient circuler. Ce qui veut par exemple dire que tous les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2001 n’avaient tout simplement pas le droit de circuler dans Paris.

Les heures de circulation

Toutes ces règles ne s’appliquent « que » la semaine, c’est-à-dire du lundi au vendredi et de 8h à 20h. Il n’y a pas encore de limitation le week-end, ni tôt le matin et tard le soir.

Le classement de votre véhicule selon la vignette Crit’Air dépend de deux choses : sa date d’immatriculation et son type de motorisation bien sûr.

Les véhicules classés comme les plus polluants n’ont eux plus du tout le droit de circuler en semaine, peu importe le taux de pollution constaté. Ce sont les véhicules qui ont été immatriculés avant le 1er janvier 1997. Ils ne sont donc autorisés à circuler librement qu’entre 20h et 8h du matin, les week-ends et jours fériés également.

Des dérogations sont possible et doivent être demandés à la préfecture, concernant notamment les véhicules de collection, mais aussi les commerçants des marchés alimentaires parisens.

Demande de vignette Crit'Air en ligne

Vous pouvez obtenir les vignettes Crit’Air en ligne sur le site du gouvernement ou faire confiance à notre service pour l’obtenir tout en bénéficiant d’un service dédié et de l’assistance téléphonique de nos experts.

Notre site vous promet donc la réalisation simple de votre demande Crit’Air en ligne, à un prix très proche de celui du gouvernement.